Quand Johnny Depp et Marilyn Manson échangeaient des SMS sur les violences conjugales

FAIRFAX, VIRGINIA - MAY 27: Actor Johnny Depp takes a break during his trial at a Fairfax County Courthouse on May 27, 2022 in Fairfax, Virginia. Closing arguments in the Depp v. Heard defamation trial, brought by Johnny Depp against his ex-wife Amber Heard, begins today. (Photo by Kevin Dietsch/Getty Images)
Kevin Dietsch / Getty Images FAIRFAX, VIRGINIA - MAY 27: Actor Johnny Depp takes a break during his trial at a Fairfax County Courthouse on May 27, 2022 in Fairfax, Virginia. Closing arguments in the Depp v. Heard defamation trial, brought by Johnny Depp against his ex-wife Amber Heard, begins today. (Photo by Kevin Dietsch/Getty Images)

Kevin Dietsch / Getty Images

Marilyn Manson demandait conseil à Johnny Depp à propos de ses accusations de violences conjugales.

PEOPLE - Deux mois après le verdict du procès opposant Amber Heard à Johnny Depp, 6 000 pages de documents juridiques, jusqu’alors inconnus du grand public, ont été publiés en ligne. Parmi les informations, des conversations téléphoniques datant de 2016 entre Johnny Depp et le chanteur Marilyn Manson, où les deux hommes échangent sur leurs accusations respectives de violences conjugales.

À cette époque, Lindsay Usich, actuelle épouse de Marilyn Manson, avait obtenu une ordonnance de protection, après avoir accusé ce dernier de violences et de possession de drogues. Marilyn Manson avait alors envoyé le SMS suivant à Johnny Depp : « Lindsay m’a fait une Amber… supprime s’il te plaît. »

« Te laisse pas faire. Le plus important est de rester calme et de ne pas lui donner ce qu’elle attend, c’est-à-dire te faire hurler, te rendre dingue, et nourrir son narcissisme. J’ai beaucoup lu sur le sujet et sur les comportements de sociopathe », avait répondu l’acteur, le tout en qualifiant son ex-femme de « salope. »

Je crois que les flics vont passer chez moi. »

Trouvant une oreille attentive à ses problèmes, le chanteur était revenu vers son ami la même année en lui demandant à nouveau de l’aide selon les informations New York Post : « J’ai un gros souci de type Amber avec la famille de L [Lindsay, ndlr]. Je suis en stress putain. Je ne sais pas si tu es de retour, mais je vais avoir besoin d’un refuge car je crois que les flics vont passer chez moi. »

Pour rappel, Marilyn Manson est accusé par plusieurs ex-compagnes de violences sexuelles - dont Lindsay Usich, mais aussi Evan Rachel Wood. Elle dit avoir été violée par le chanteur lors d’un tournage d’un clip en 2007. Il nie en bloc et l’a attaqué pour diffamation.

Ces documents n’ont pas été divulgués lors du procès entre Johnny Depp et Amber Heard, après des « manœuvres » des avocats des deux parties. Selon ceux de l’acteur, il s’agissait d’une tentative d’Amber Heard d’inclure le nom de Marilyn Manson au dossier qui « manque de fondement et est entièrement spéculatif et constitue une preuve de moralité inappropriée. »

Faire passer Amber Heard pour une escort girl

Les échanges douteux entre l’acteur et le chanteur ont continué, mais sur d’autres sujets. Selon les documents du Daily Mail, Marilyn Manson a proposé à son ami de lui présenter une nouvelle fan, indiquant qu’elle a l’âge légal. Ils font aussi une référence au film Salò ou les 120 journées de Sodome, fortement censuré pour montrer crûment des scènes de viol, de torture, de mutilation ou de meurtre. Ils évoquent la possibilité d’avoir leur propre « grotte » en disant : « Ayons notre propre Salò. Mais pas de trucs gays avec nous. »

L’acteur souhaitait, de son côté, apporté d’autres informations compromettantes pour son ex-épouse dont des « photos d’Amber Heard nue », notamment lorsqu’elle « a brièvement été danseuse exotique », selon les documents. Une tentative de la faire passer pour une escort girl selon les avocats de l’actrice. Un avis d’ailleurs partagé par la juge car elle n’a pas retenu cet argument.

A voir également sur Le HuffPost : Johnny Depp fait le show au Royaume-Uni en attendant le verdict de son procès

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles