Johnny Depp « mari violent » : un juge refuse sa demande d'appel

·1 min de lecture

Encore un coup dur pour Johnny Depp. Après avoir été débouté par la Haute Cour de Londres, l'acteur annonçait qu'il comptait bien faire appel, lui qui était donc reconnu comme "un mari violent" d'abord dans les colonnes du Sun en 2018, puis par le tribunal. Mais s'il espérait se faire justice, le juge Andrew Nicol a certainement éradiqué tout espoir ce mercredi 25 novembre, refusant la demande d'appel de la star de Pirates des Caraïbes. En effet, selon la chaîne britannique Sky News, ce dernier a donné raison au tabloïd affirmant que l'article qui a mis le feu aux poudres était "substantiellement vrai."

"Je ne considère pas que les motifs d'appel proposés ont une chance raisonnable de succès", a estimé Andrew Nicol, lui qui a reconnu l'ex-compagnon de Vanessa Paradis coupable de violences conjugales à l'encontre d'Amber Heard à douze reprises, selon The Mirror. Dans la foulée, le juge a ordonné à Johnny Depp d'effectuer le paiement initial de près de 630 000 livres Sterling - soit 706 117 euros - à News Group Newspapers, l'éditeur du Sun, pour couvrir l'intégralité de ses frais juridiques. Le père de Lily-Rose et Jack Depp a, toutefois, l'opportunité de contester la décision d'Andrew Nicol auprès de la Cour d'appel de Londres. Demande devant être accomplie dans les plus brefs délais, avant le 7 décembre 2020.

Les démêlés judiciaires de Johnny Depp ont eu un impact sur sa carrière. Pointé du doigt par la justice londonienne, exposé comme l'auteur de blessures sur la personne d'Amber (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Frédéric Diefenthal (Ici tout commence) poste une rare photo avec sa fille
Albert de Monaco : sa confidence rassurante sur ses jumeaux Jacques et Gabriella
Nathalie Baye partage une photo très intime avec Johnny et Laura
« Gérald Darmanin devient un problème » : Emmanuel Macron interpellé
Mélanie Page : sa ressemblance est frappante avec la femme de Louis Bertignac !