Johnny Depp désavoué par la justice : ce nouveau coup dur

·1 min de lecture

Enorme désillusion pour Johnny Depp. La justice britannique a refusé ce jeudi 25 mars la demande de procès en appel de l'acteur américain, qui espérait laver son honneur. En novembre dernier, Johnny Depp avait en effet perdu son procès contre News Group Newspapers (NGN), l'éditeur du tabloïd britanniqueThe Sun, qui l'avait qualifié de "mari violent" dans un article à charge. Scandalisé par le verdict, l'ex-époux d'Amber Heard avait immédiatement fait savoir par le biais de ses avocats qu'il avait l'intention de faire appel. L'un de ses avocats avait même demandé "d’annuler le jugement et d'ordonner un nouveau procès", arguant que son client n'avait pas eu droit à un "procès équitable".

A l'issue d'un procès particulièrement médiatisé qui avait donné lieu à un grand déballage des deux parties impliquées, le juge Andrew Nicol avait estimé que l'article publié était “substantiellement vrai”. Un coup de massue pour Johnny Depp, devenu persona non grata à Hollywood à cause de ses nombreux problèmes personnels. “La grande majorité des agressions présumées a été prouvée”, avait également justifié le juge.

Pendant plusieurs semaines en juillet dernier, Johnny Depp et Amber Heard ont chacun détaillé leurs versions des faits à la barre, révélant aux yeux du monde entier les coulisses d'une relation particulièrement toxique. Les deux ex-époux, qui s'accusent mutuellement de violences conjugales, s'étaient mariés en février 2015. Leur divorce avait été officialisé deux ans plus tard.

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Alizée dévoile un nouveau cliché de sa fille Maggy : elle a bien grandi !
Mort de Bertrand Tavernier : qui était Colo, la mère de ses 2 enfants ?
Le saviez-vous ? Le mariage de Françoise Hardy et Jacques Dutronc a été précipité par la maladie
Anne-Elisabeth Lemoine a « cru à une blague » : ce coup de fil qui l’a prise de court
"Il voulait mourir" : Faustine Bollaert face à la maladie de son frère