John Travolta, tragédies en série

·2 min de lecture

Kelly Preston, sa femme depuis trente ans, a été emportée par un cancer du sein.

Pendant près de trois décennies, malgré les épreuves, John Travolta et Kelly Preston ont donné l’image d’un couple idéal. « Quand je venais dîner chez eux, je les voyais se tenir la main, faire des blagues complices entre eux, l’ambiance était joyeuse », confie un de leurs proches. Ils mènent alors une vie de rêve dans leur délirante maison d’Ocala (Floride), dotée d’un aéroport privé. John Travolta pilote ses propres avions, qu’il gare dans son jardin. Chaque année, il emmène sa famille faire le tour du monde à bord de son Boeing 707 doté de deux chambres, douches et salle de projection…

Lire aussi:DANS LES ARCHIVES DE MATCH Au mariage de John Travolta et Kelly Preston

L’été, le couple se rend dans son cottage de 42 pièces du Maine, dans le nord-est des Etats-Unis, rechercher l’air frais. Quand ils sortent dîner, dans un restaurant tout simple, ils se laissent facilement aborder par les clients, contrairement à la plupart des stars de Hollywood. John dit qu’ils sont des « gitans de luxe ». Ce bonheur a volé en éclats le 12 juillet dernier. Le communiqué publié par l’acteur sur Instagram a pris tout le monde de court : Kelly venait de mourir d’un cancer du sein, à l’âge de 57 ans.

Pour John, Kelly était la femme parfaite. Quand il la rencontre, en 1987, sur le tournage des « Experts », de Dave Thomas, elle vient de devenir scientologue. Comme lui douze ans plus tôt. Et comme beaucoup d’acteurs à l’époque, qui se laissent séduire par ce culte très controversé mais censé servir de « kit de survie » alors qu’ils rêvent tous d’atteindre le nirvana de la célébrité. Fils d’un marchand de pneus italien et d’une actrice de théâtre irlandaise, John, qui a grandi dans un village du New Jersey, est alors « un garçon bourré de(...)


Lire la suite sur Paris Match