John Travolta : 7 mois après la mort de sa femme, il prend une dure décision

·1 min de lecture

Sept mois après la disparition de Kelly Preston, qui partageait sa vie depuis près de trente ans, John Travolta reste inconsolable. Alors que l'acteur a décidé de mettre de l'ordre dans sa vie, en prenant notamment ses distances avec l'Église de Scientologie, dont il était pourtant un fervent défenseur, il souhaite désormais se défaire de sa propriété d'Isleboro, acquise par le couple l'année de son mariage, en 1991, révèle le Daily Mail.

Cette demeure d'exception, qui dispose de vingt chambres et de sept salles de bain, regorge de souvenirs de famille, Kelly Preston et John Travolta s'y rendant à chaque vacance scolaire avec leurs trois enfants. Des souvenirs heureux devenus aujourd'hui insupportables pour l'acteur de Pulp Fiction qui, il y a onze ans, avait déjà perdu son fils, Jett, 16 ans, dans des circonstances dramatiques.

En juillet dernier, c'est sur son compte Instagram que John Travolta avait annoncé le décès de Kelly Preston qui se battait depuis plusieurs mois contre un cancer du sein dans le plus grand secret. Dévasté, l'acteur avait pris le temps de rendre hommage à son épouse sur son compte Instagram. "C’était une âme brillante, belle et aimante qui se souciait profondément des autres et qui donnait vie à tout ce qu'elle touchait", confiait-il alors. Et d'assurer vouloir se consacrer pleinement à ses deux enfants, Ella Bleu, 20 ans, et Benjamin Travolta, 10 ans. "Je serai là pour mes enfants qui ont perdu leur mère, alors pardonnez-moi à l'avance si vous n'avez pas (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Harry vs William : le joker d'Elizabeth II pour maintenir la paix entre les deux frères
"Vous avez des pensées de suicide" : Sonia Rolland a vécu l'enfer en Martinique
PHOTOS - Serge Lama, Alice Taglioni, Karine Ferri... Ils ont retrouvé l'amour après un deuil
Julien Clerc sur le divorce houleux de ses parents : "J'avais le sentiment de mener une double vie"
"Il y a un truc que n'aime pas Macron..." : les confidences d'un ministre