John Meehan : ce psychopathe machiavélique qui manipulait les femmes

·1 min de lecture

Les trois premiers épisodes de Dirty John seront diffusés ce mardi 1er juin sur TF1. La série raconte l'histoire de Debra Newell, interprétée par Connie Britton, une femme à qui tout réussi, excepté en amour. Divorcée plusieurs fois, elle rencontre John Meehan, joué par Eric Bana. Si elle tombe immédiatement sous son charme, elle va découvrir que John est un psychopathe manipulateur, qui fera de sa vie un véritable enfer...

Policiers et juges s'accordent à dire que John Meehan était particulièrement dangereux et nuisible

Un thriller psychologique inspiré d'une histoire vraie, celle de John Meehan, un Américain qui a séduit, escroqué, manipulé et menacé de mort plusieurs femmes. Debra Newell a été sa dernière victime. Un parcours qui, avant d'être une série, a été raconté dans un podcast, intitulé également Dirty John, par le journaliste Christopher Goffard du Los Angeles Times. Il a été téléchargé plus de dix millions de fois dans ses six premières semaines. John Meehan est un spécialiste de l'escroquerie. Dès l'université, l'homme s'en prend à des femmes âgées isolées. Le casier judiciaire de l'homme ne va cesser de gonfler au fil des années : vol et recel de drogues, menaces, stalking, détention d'arme, condamnation à un éloignement forcé pour plusieurs femmes. Tous les membres des forces de l'ordre et de la justice qui ont croisé son chemin s'accordent à dire que John Meehan était un individu particulièrement dangereux et (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Delphine Jubillar : le père de famille soupçonné d'être son amant pousse un coup de gueule
Cette trouvaille reflétant les fantasmes d'un "tordu" faite dans la Marne
Un jeune Lillois non identifié retrouvé mort en pleine rue, la piste du meurtre privilégiée
La vidéo terrifiante de touristes chassés par un hippopotame au Kenya
Un mari tue sa femme après une dispute pour une raison ahurissante

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles