John Kerry en visite historique à Hiroshima

C'est une journée historique. C'est la première fois qu'un ministre des Affaires étrangères américain se rend à

Hiroshima (Japon). John Kerry, accompagné de ses homologues des pays du G7, a déposé une gerbe ce 11 avril au mémorial de la paix, situé près d'un des rares bâtiments qui a survécu à la bombe atomique en 1945.

Pas d'excuses officielles

À la tribune, le secrétaire d'État s'est dit "profondément ému et honoré d'être ici comme le premier ministre des Affaires étrangères américain à visiter Hiroshima". Le 6 août 1945, à 9h15, un avion américain larguait la première bombe atomique sur la ville. Plus de 140 000 personnes trouvèrent la mort, et 200 000 furent blessés. Trois jours après, c'est Nagasaki qui est visée. Washington ne s'est jamais excusé pour ces deux attaques qui ont précipité la fin de la seconde guerre mondiale.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Attentats de Bruxelles : deux nouveaux suspects inculpés pour "assassinats terroristes"
Environnement : Locminé devient ville verte
Hiroshima : hommage historique des États-Unis aux victimes de la bombe atomique
Eurozapping : scandale en Bulgarie, un banquier emprisonné en Espagne
Berlin : une zone verte pour limiter la pollution