John Bolton, ancien conseiller de Donald Trump, assure avoir « participé à la planification de coups d’État »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Jonathan Drake/Reuters
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

John Bolton était invité, ce mardi, sur CNN , à commenter les auditions de la commission parlementaire sur l’assaut du Capitole . L’ancien conseiller à la sécurité nationale sous l’administration Trump a assuré mardi avoir lui-même « participé à la planification de coups d’État » en-dehors des États-Unis . Alors que le présentateur de CNN lui lançait que quelqu’un n'avait pas besoin « d’être brillant pour tenter un coup d’État », John Bolton Bolton a rétorqué : « Je ne suis pas d’accord. En tant que personne qui a aidé à planifier des coups d’État, pas ici, mais vous savez, ailleurs, ça demande beaucoup de travail. »

Lire aussi - « Amenez-moi au Capitole » : quand Trump voulait rejoindre ses partisans lors de l’attaque du Congrès

Connu pour ses positions bellicistes en diplomatie, John Bolton n’a pas précisé de quels coups d’État il parlait. Aux côtés des néoconservateurs, l’ancien conseiller, très dur sur l’Iran, l’Afghanistan et la Corée du Nord, fut notamment l’un des architectes de l’invasion de l’Irak en 2003. Il a également évoqué la tentative ratée d’évincer Nicolas Maduro du pouvoir au Venezuela, en 2019, par le leader de l’opposition Juan Guaido, qui était soutenu par le gouvernement américain.

L’assaut du Capitole n’est, selon lui, pas un coup d’État

Conseiller à la sécurité nationale à la Maison-Blanche en 2018 avant d’être évincé par Donald Trump en septembre 2019, John Bolton est, depuis, très critique envers l’ancien président américain qu’il qualifiait d’« ab...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles