Joggeuse disparue : les propos polémiques d’un général de gendarmerie

·1 min de lecture
Jacques Morel, général de gendarmerie et ancien patron de la section de recherche de Versailles, a déclaré mardi sur BFMTV qu’il fallait « rappeler aux jeunes filles et aux jeunes femmes qu’il devient un peu imprudent de courir toute seule en forêt ». (Photo d'illustration).
Jacques Morel, général de gendarmerie et ancien patron de la section de recherche de Versailles, a déclaré mardi sur BFMTV qu’il fallait « rappeler aux jeunes filles et aux jeunes femmes qu’il devient un peu imprudent de courir toute seule en forêt ». (Photo d'illustration).

Des propos qui ne passent pas. Alors que la joggeuse de 17 ans disparue le 8 novembre dernier en Mayenne a été retrouvée vivante le lendemain, un général de gendarmerie provoque la polémique. Jacques Morel, ancien patron de la section de recherche de Versailles, a déclaré mardi 9 novembre sur BFMTV qu?il fallait « rappeler aux jeunes filles et aux jeunes femmes qu?il devient un peu imprudent de courir toute seule en forêt ». De quoi provoquer l?ire des militantes féministes, rapporte Ouest-France.

« Même si ce sont des itinéraires que l?on connaît, les gens vous repèrent si vous passez là plusieurs fois par semaine, et ça peut donner l?idée à un détraqué de vous attendre sur votre parcours », a poursuivi Jacques Morel, avant d?ajouter : « Donc il faut absolument que la course, ça devienne une activité que l?on ne fait plus tout seul. Vous voyez bien que dans toutes ces histoires, ce ne sont jamais des hommes qui sont attaqués. »

« De l?inversion de culpabilisation »

Si l?injonction est commune, les propos de Jacques Morel ont choqué sur les réseaux sociaux. Marie, une militante du collectif Nous toutes 53, a ainsi fustigé le général de gendarmerie. C?est « de l?inversion de culpabilisation », affirme-t-elle à nos confrères. « On n?imaginerait pas dire à quelqu?un qui vient de se faire cambrioler : bah oui, il ne fallait pas partir en vacances aussi ! » rétorque-t-elle.

« Pour délivrer les femmes des violences, on va faire en sorte de diminuer leurs liberté [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles