Joe Biden veut augmenter l’aide à l’Ukraine et saisir les biens des oligarques russes

Joe Biden veut augmenter l’aide à l’Ukraine et saisir les biens des oligarques russes
PHOTO / EVELYN HOCKSTEIN / REUTERS

Après le gel des avoirs russes à l’étranger, Joe Biden veut aller plus loin. Le président américain a annoncé, ce jeudi 28 avril, vouloir financer la reconstruction de l’Ukraine avec les biens d’oligarques faisant l’objet de sanctions. “Nous allons saisir leurs yachts et tous leurs biens mal acquis”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche diffusée par le New York Times. “Ce ne sont pas des gens gentils.”

Pour justifier la méthode, le démocrate a notamment critiqué la “kleptocratie”, dont ces riches Russes sont, selon lui, les représentants. Il entend ériger en crime fédéral le fait de “posséder sciemment ou intentionnellement des produits directement issus de transactions peu recommandables avec le gouvernement russe”, et lutter ainsi contre d’éventuels contournements des sanctions américaines contre la Russie. Les autorités américaines affirment avoir gelé plusieurs centaines de millions de dollars d’actifs dans des banques américaines et bloqué plusieurs navires et avions privés.

Un supplément de 33 milliards

D’après le Washington Post, l’expropriation de ces biens élargirait considérablement les pouvoirs du gouvernement fédéral. “Actuellement, les autorités américaines peuvent légalement geler les avoirs d’individus faisant l’objet de sanctions, mais elles ne peuvent pas saisir leurs biens ou liquider leurs actifs.” Pour cette raison, les demandes de la Maison-Blanche risquent de “faire l’objet de débats houleux et intenses au Capitole”.

Mais les discussions les plus difficiles pourraient bien porter sur un sujet plus large. “Le président va aussi demander au Congrès d’examiner une demande plus large de financements, à hauteur de 33 milliards de dollars, pour aider les Ukrainiens à combattre l’invasion de la Russie”, précise le journal de Washington. Un tel montant représente “plus du double de l’enveloppe de 13,6 milliards de dollars” approuvée par les législateurs américains le mois dernier.

Pour le New York Times, l’ampleur de cette nouvelle demande de fonds montre “que les États-Unis et leurs alliés se préparent à un long conflit en Ukraine”. Dans le détail, le projet de la Maison-Blanche comprend un volet militaire, d’environ 20 milliards de dollars, destiné entre autres à l’envoi d’armement en Ukraine. Une aide économique de 8,5 milliards de dollars est aussi prévue, tout comme un volet humanitaire de 3 milliards de dollars, comprenant “500 millions de dollars destinés au soutien de l’agriculture américaine afin de faire face au choc alimentaire mondial causé par la guerre”.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles