Joe Biden a du « sang » sur les mains, tacle la fiancée de Jamal Khashoggi

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le président américain Joe Biden a rencontré le prince héritier Mohammed ben Salmane en Arabie saoudite, vendredi.  - Credit:ROYAL COURT OF SAUDI ARABIA / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Le président américain Joe Biden a rencontré le prince héritier Mohammed ben Salmane en Arabie saoudite, vendredi. - Credit:ROYAL COURT OF SAUDI ARABIA / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Le président américain Joe Biden, qui a rencontré Mohammed ben Salmane en Arabie saoudite, a « le sang » de la prochaine victime du prince héritier sur les mains, a tweeté vendredi 15 juillet la fiancée de Jamal Khashoggi, journaliste assassiné en 2018.

Imaginant ce que son compagnon aurait tweeté, Hatice Cengiz a écrit en s'adressant à Joe Biden : « Est-ce là votre façon de faire rendre des comptes aux responsables de mon meurtre ? Le sang de la prochaine victime de MBS (surnom de Mohammed ben Salmane, NDLR) est sur vos mains. »

Jamal Khashoggi, chroniqueur du Washington Post critique du pouvoir saoudien, avait été tué et démembré le 2 octobre 2018 dans les locaux du consulat saoudien à Istanbul alors qu'il venait chercher des papiers nécessaires à son mariage avec sa fiancée turque. Après son assassinat, Joe Biden avait promis de réduire la monarchie du Golfe au rang de « paria » et déclassifié un rapport concluant que le prince héritier avait « validé » ce meurtre.

What Jamal Khashoggi would tweet today: pic.twitter.com/Gv4Up7TLgd

— Hatice Cengiz / خديجة (@mercan_resifi) July 15, 2022

À LIRE AUSSIVoici le rapport de la CIA sur l'assassinat de Jamal Khashoggi

Un check « honteux »

Le président américain est pourtant arrivé vendredi au palais royal de Djeddah, où il a salué Mohammed ben Salmane d'un « check » du poing, forme de salutation répandue depuis le Covid-19.

À LIRE AUSSIVentes d'armes au Moyen-Orient : Joe Biden rattrapé par la realpolitik

« Le prem [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles