Joe Biden pense que Vladimir Poutine est un "tueur" : nouvelles tensions dans les relations américano-russes

·1 min de lecture

"Tueur". Le terme ne passe pas. Dans un entretien diffusé sur ABC mercredi, le président américain Joe Biden a indiqué penser que le son homologue russe Vladimir Poutine était "un tueur". A la question du journaliste George Stephanopoulos "Pensez-vous que c'est un tueur?", l'élu démocrate a répondu "oui". Il n'a pas précisé s'il évoquait par sa réponse l'empoisonnement d'Alexeï Navalny, que Washington impute à Moscou et pour lequel les Etats-Unis ont déjà pris une série de sanctions à l'encontre de hauts-responsables russes, début mars.

Lire aussi - En quoi la stratégie de Joe Biden face à la Chine est-elle nouvelle?

L'ambassadeur invité à rentrer. "C'est celui qui le dit qui l'est", a ironisé jeudi Vladimir Poutine à la télévision russe. Le Kremlin a néanmoins "invité" son ambassadeur Anatoli Antonov à rentrer à Moscou, rappel assez rare dans la diplomatie russe. Il quittera les Etats-Unis samedi, pour des consultations avec le ministre des Affaires étrangères sur l'avenir des relations entre les deux pays. "Les déclarations irréfléchies de responsables américains risquent d'entraîner l'effondrement de relations déjà excessivement conflictuelles", a par ailleurs déploré l'ambassade sur Facebook. "Ces propos du président américain sont très mauvais. Il ne veut clairement pas améliorer les relations avec notre pays, a ajouté Dmitri Peskovt. Et c'est de ce principe que nous allons désormais partir".

Accusations d'ingérences. Dans cet entretien diffusé sur ABC, Joe Biden a égale...


Lire la suite sur LeJDD