Joe Biden mécontent de la suspension de Sha'Carri Richardson pour dopage

·1 min de lecture
À l'occasion d'un déplacement dans le Michigan, samedi 3 juillet, Joe Biden a exprimé de sérieux doutes quant à la logique de la suspension pour dopage de l'athlète Sha'Carri Richardson, attrapée pour avoir consommé du cannabis. (Photo: MANDEL NGAN / AFP)
À l'occasion d'un déplacement dans le Michigan, samedi 3 juillet, Joe Biden a exprimé de sérieux doutes quant à la logique de la suspension pour dopage de l'athlète Sha'Carri Richardson, attrapée pour avoir consommé du cannabis. (Photo: MANDEL NGAN / AFP)

DOPAGE - L’affaire prend un tour encore un peu plus politique. Depuis la fin du mois de juin et l’annonce de la suspension pour dopage de Sha’Carri Richardson, la sprinteuse de 21 ans ne cesse de recevoir des messages de soutien. Et la dernière personne à avoir réagi à son cas n’est autre que le président des États-Unis Joe Biden.

Dans un pays où plus d’un tiers des États ont légalisé l’usage récréatif du cannabis, la suspension de l’athlète par les instances internationales au motif qu’elle en a consommé est effectivement difficilement intelligible.

Tant et si bien que si Joe Biden a reconnu, comme le rapporte l’agence de presse Bloomberg, que “les règles sont les règles, et que chacun doit savoir ce qu’elles impliquent”, le chef de l’État américain a aussi émis des doutes quant à la logique de celles-ci.

“Vraiment fier de la manière dont elle a réagi”

“La question de savoir si les règles devraient rester telles qu’elles sont, c’est un autre problème. Mais en attendant, les règles sont les règles”, a déclaré le président des États-Unis à l’occasion d’un déplacement dans le Michigan.

Sur le même sujet, Joe Biden a d’ailleurs salué la réaction de la jeune femme, qui a présenté ses excuses et accepté sa suspension. Expliquant qu’elle avait consommé de la marijuana pour face face à la peine causée par le décès de sa mère, elle a reçu énormément de soutien sur les réseaux sociaux après avoir simplement tweeté “Je suis humaine”. “Je pr&eacut...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles