Avec Joe Biden, "l'Otan va cesser d'être en mort cérébrale", estime un spécialiste des questions européennes

franceinfo
·1 min de lecture

Avec Joe Biden, "l'Otan va cesser d'être en mort cérébrale", a déclaré dimanche 8 novembre sur franceinfo Sylvain Kahn, historien-géographe, professeur à Sciences Po Paris, co-auteur du "Pays des Européens" aux éditions Odile Jacob. Il détecte "un soulagement" chez les dirigeants européens "puisque pendant les quatre années de l'administration Trump, on peut dire que les Etats-Unis d'Amérique avaient cessé d'être l'allié traditionnel qu'ils étaient depuis 1945."

>> DIRECT. Election américaine : Joe Biden se prépare à gérer la crise du Covid-19, Donald Trump retourne jouer au golf

Sylvain Kahn rappelle que Joe Biden a déjà eu "un rôle prépondérant en politique étrangère" lorsqu'il était vice-président de Barack Obama. "Le tandem Obama-Biden avait toujours considéré que l'Otan était une alliance exemplaire, poursuit-il, comme l'a d'ailleurs répété Joe Biden durant la campagne électorale au mois d'octobre." "Donc, la première chose qui va changer, c'est que l'Otan va cesser d'être en mort cérébrale, comme l'avait dit le président Macron."

Sous les deux mandats d'Obama, l'administration américaine avait indiqué aux Européens que le théâtre européen en matière diplomatique et militaire n'était plus le théâtre prioritaire.

Sylvain Kahn

à franceinfo

Sur le plan commercial, Sylvain Kahn "pense qu'on va se retrouver avec quelque (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi