Joe Biden livre un vibrant plaidoyer pour limiter la vente des fusils d’assaut

SAUL LOEB / AFP

Un discours “pour transformer l’émotion et la colère en changement”. Jeudi soir, le président américain Joe Biden a pris la parole à une heure de grande écoute, “un fait rare” à la Maison-Blanche, pour appeler le Congrès à agir sur les armes à feu, note le Washington Post.

Dans un vibrant plaidoyer, le président américain a appelé à interdire au niveau national la vente de fusils d’assaut semi-automatiques, comme entre 1994 et 2004. Conscient de la difficulté d’adopter une telle mesure au Congrès, où son parti ne possède qu’une très courte majorité, il a appelé les républicains à au moins “relever l’âge” légal minimum pour se procurer de telles armes, de 18 à 21 ans.

Il a aussi demandé l’interdiction des chargeurs à grande capacité, le renforcement des vérifications des antécédents judiciaires ou psychologiques des potentiels acheteurs et le vote d’un texte obligeant les particuliers à garder leurs armes sous clé. Derrière le pupitre du président américain, la Maison-Blanche avait aligné 56 bougies représentant 50 États et 6 territoires américains. “Une manière de symboliser le fait que l’épidémie d’armes requiert une réponse nationale”, décrypte USA Today.

Biden, “déterminé” et “optimiste” malgré tout

“Ce que Joe Biden a demandé” dans son discours “plein d’émotion”, “semble” toutefois “peu susceptible de se produire”, note sceptique le Boston Globe.

Sous pression pour agir après la tuerie de l’école primaire d’Uvalde au Texas, des élus du Congrès américain s’affairaient jeudi à trouver un accord sur un encadrement limité des armes à feu. “Je soutiens l’action […] d’un petit groupe de sénateurs républicains et démocrates qui cherchent à trouver une voie, mais mon Dieu, le fait que la majorité des républicains du Sénat ne veuillent qu’aucune de ces propositions ne soit ne serait-ce que débattue ou mise au vote, je trouve cela inadmissible”, a fustigé dans son discours, Joe Biden. “Nous ne pouvons pas trahir à nouveau le peuple américain”, a-t-il insisté en appelant le Sénat à agir.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles