Joe Biden se dit prêt à rencontrer Kim Jong-un sous condition

·1 min de lecture
JOE BIDEN SE DIT PRÊT À RENCONTRER KIM JONG-UN SOUS CONDITION

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden et son homologue sud-coréen Moon Jae-in ont prôné vendredi le dialogue avec la Corée du Nord tout en affirmant leur volonté d'oeuvrer ensemble à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Joe Biden, qui recevait son homologue sud-coréen à la Maison blanche, s'est déclaré prêt à rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à la condition que ce dernier accepte de discuter de son programme nucléaire et que des responsables américains et nord-coréens préparent le terrain.

"Je ne ferai pas ce qui a été fait dans un passé récent, je ne lui donnerai pas tout ce qu'il cherche, notamment la reconnaissance de sa légitimité sur le plan international, et je ne le laisserai pas donner à tort l'impression qu'il devient plus sérieux sur certains sujets alors que telle n'est pas son intention", a déclaré Joe Biden.

Le président américain marque ainsi sa différence avec son prédécesseur, Donald Trump, qui avait tenu trois sommets avec Kim Kong-un, dont il avait dit avoir reçu des lettres "magnifiques".

Joe Biden n'en a pas moins dessiné une évolution dans les relations entre Washington et Pyongyang après une déclaration de la Maison blanche affirmant en mars que le président américain n'avait pas l'intention de rencontrer son homologue nord-coréen.

(Jarrett Renshaw, David Brunnstrom et Steve Holland, version française Patrick Vignal)