Joe Biden affirme que la pandémie de Covid-19 est "terminée" aux États-Unis

Le président américain s’est confié dans une interview pour la célèbre émission « 60 minutes » sur CBS.

ÉTATS-UNIS - Joe Biden a affirmé que la pandémie de Covid-19 était « terminée » aux États-Unis, lors d’une interview diffusée ce dimanche 18 septembre.

« La pandémie est terminée, nous avons encore un problème avec le Covid, on consacre beaucoup de travail à ce dossier… mais la pandémie est terminée », a déclaré le président américain à la chaîne CBS pour l’émission 60 minutes.

« Si vous regardez autour de vous, personne ne porte de masque, et tout le monde a l’air en plutôt bonne forme », a-t-il affirmé. « Donc je pense que c’est en train de changer. »

Pourtant, l’automne qui arrive pourrait bien signifier le retour du Covid-19. En France, par exemple, certaines statistiques publiées depuis quelques jours par les organismes de Santé publique montrent en effet une inversion de la tendance que l’on observait depuis plusieurs semaines.

Par ailleurs, dans cette même interview à CBS, Joe Biden affirme qu’il n’a pas encore décidé s’il serait candidat à sa réélection en 2024.

« Est-ce une décision définitive que je me représenterai ? Cela reste à voir », a-t-il indiqué à la chaîne CBS, tout en affirmant que cela était pour l’instant son « intention ».

Plus vieux président jamais élu aux États-Unis, Joe Biden fêtera ses 80 ans le 20 novembre. Il aurait 82 ans au début d’un éventuel second mandat, et 86 ans à la fin.

Les États-Unis défendraient Taïwan en cas d’invasion chinoise

Joe Biden a aussi affirmé que les troupes américaines défendraient Taïwan si l’île venait à être envahie par la Chine, une déclaration qui devrait à nouveau provoquer l’ire de Pékin.

À la question de savoir si « des Américains défendraient Taïwan en cas d’invasion chinoise », le dirigeant américain a répondu sur la chaîne CBS : « Oui, si une attaque sans précédent venait à se produire ».

Sollicité par l’AFP, un porte-parole de la Maison Blanche a toutefois affirmé ce dimanche soir que la politique des États-Unis à l’égard de Taïwan n’« avait pas changé ».

La Chine estime que Taïwan, peuplée de quelque 23 millions d’habitants, est l’une de ses provinces, qu’elle n’a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire depuis la fin de la guerre civile chinoise en 1949.

En sept décennies, l’armée communiste n’a jamais pu conquérir l’île, laquelle est restée sous le contrôle de la République de Chine - le régime qui gouvernait jadis la Chine continentale et ne gouverne plus aujourd’hui que Taïwan.

Lire la suite

VIDÉO - Covid-19 : la 8e vague démarre, notre carte de France

Lire aussi :

Donald Trump accuse Joe Biden d’être « l’ennemi de l’État »

Les portraits des Obama dévoilés à la Maison-Blanche avec un peu de retard

undefined