Jobs d'été : dans le Nord, des adolescents s’associent pour créer leurs propres services

·1 min de lecture

Difficile de trouver un jobs d’été cette année encore dans ce contexte de crise du coronavirus. Dans le bassin minier, à côté de Lens, 12 jeunes âgés de 16-18 ans ont donc décidé de lancer leur coopérative de services. Démarchage, facturation, réalisations de travaux…Ces chefs d’entreprise en herbe nettoient, désherbent ou encore peignent dans une dizaines de collectivités.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Lucien a 18 ans, un casque vissé sur la tête, des lunettes de protection et une débroussailleuse dans les mains. L'objectif : enlever les mauvaises herbes autour d’une salle des fêtes. "On a commencé à tout ramener ici et cet après-midi on va continuer à tout nettoyer", explique-t-il. Ce jeune majeur travaille de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30. Et s'il se dit motivé, ça n'a pourtant pas été simple de trouver un boulot d'été. "Quand on est dépose des CV, on n'a pas forcément le permis donc c'est embêtant. Et avec la crise sanitaire actuelle ça ne recrute pas beaucoup. Mais il faut faire avec et essayer de s'en sortir", assure-t-il.

"Ne pas laisser les jeunes sur le carreau"

S’en sortir avec une expérience professionnelle en plus sur le CV. Car ces jeunes ne font pas que du terrain. Ils ont dû tout gérer, du démarchage à la facturation, comme de vrais chefs d'entreprise. "On a commencé avec la création des comités, le marketing, la finance, les ressources humaines. On a ensuite fixé les budgets, le prix des prestations, les horaires et enfi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles