Job d'été : vendre des chouchous, un emploi très physique

France 2

Pour cette étudiante de 23 ans, les vacances sont encore très loin. Tout l'été, Aurélie Bussy va régaler les touristes avec les fameux chouchous ou beignets. Un

job estival qui s'annonce plutôt sportif. "Pour arriver ici, j'ai une demi-heure de marche. J'arrive à 14 heures sur la plage. Je dois être rentrée à 18h30 au local. Pour moi, c'est quatre heures sur la plage", explique la jeune femme.

Un job d'été très sportif

Quatre heures de marche intensive à tenter de se frayer un chemin sur le sable déjà pris d'assaut par les petits touristes. "Il faut être à l'affût de chaque enfant qui court sans regarder où il va, les châteaux de sable et les trous. Il y a plein d'obstacles sur notre passage", poursuit la vendeuse de chouchous. Cependant, la plus grosse embûche reste cette imposante carriole. Une glacière géante d'une centaine de kilos qu'il faut inlassablement tirer sur le sable tout l'après-midi.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Deux roues : les règles élémentaires de sécurité
Vacances : le dynamisme touristique du bassin d’Arcachon
Paris Plages : la baignade est ouverte dans le bassin de la Villette
Les crèmes solaires ne sont pas écologiques
Vacances : le beau temps est au rendez-vous

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages