JO de Tokyo : Kevin Mayer dos au mur en décathlon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les mauvaises nouvelles s'accumulent pour les Français. La star des Bleus Kevin Mayer, diminué par des douleurs au dos, a très mal entamé son décathlon, compromettant déjà ses chances de médaille d'or aux Jeux Olympiques de Tokyo, mercredi. Grandissime favori, Kevin Mayer s'est déjà fait une raison : à moins d'une grosse défaillance du leader canadien Damian Warner, il ne repartira pas du Japon avec un premier titre olympique.

Touché au dos depuis une dizaine de jours, le champion du monde 2017 a déjà concédé un retard qui semble irrémédiable, pointant à mi-parcours en 5e position (4.340 points), loin de ses standards habituels et de Warner, solidement installé en tête (4.722 points).

La "frustration" d'un champion

De quoi réveiller le spectre de ses deux derniers échecs et abandons en grands championnats (Euro-2018 après un zéro à la longueur, Mondiaux-2019 sur blessure) et plomber encore un peu plus le clan français, qui misait énormément sur sa tête d'affiche pour masquer quelque peu un niveau d'ensemble très inquiétant. Rien n'a fonctionné pour le Français (29 ans), en larmes après les trois premières épreuves disputées en matinée (10 sec 68 sur 100 m, 7,50 m à la longueur, 15,07 m au poids) et qui a avoué sa "frustration" de ne pas pouvoir se battre à armes égales avec le reste de la concurrence.

"Je fais du décathlon parce que j'aime les sensations, aujourd'hui je n'en ai pas dans un des plus grands rendez-vous de ma vie. J'ai mal mais je vais faire avec, je suis aux Jeu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles