JO de Tokyo : le Japon est prêt, mais le Covid-19 gâche la fête

A 100 jours des Jeux olympiques d'été de Tokyo, le Japon lutte toujours contre la pandémie de Covid-19. Le relais de la flamme olympique a ainsi été réduit au minimum. De nouvelles restrictions sanitaires sont en vigueur à Tokyo et dans d’autres villes. Les organisateurs restent confiants. Toutes les installations sont prêtes à accueillir les athlètes du monde entier, mais les surcoûts causés par le report des Jeux et la mise en place d’un protocole sanitaire face au coronavirus représente plus de 2,3 milliards d’euros. Budget total : 13 milliards d’euros, un record qu’il faudra bien rembourser. Les Japonais ne sont plus enthousiastes Et le cœur des Japonais n’y est plus. Un récent sondage indique que 80% des Japonais sont opposés. 35% sont favorables à leur annulation, 45% à un nouveau report. Mais les organisateurs restent sereins, en mesure de gérer la pandémie pour des JO sûrs et sécurisés. Des Jeux sans spectateurs étrangers du 23 juillet au 8 août.