JO de Tokyo : de grosses contraintes pour les sportifs non vaccinés

Source AFP
·1 min de lecture
Les Jeux olympiques se tiendront du 23 juillet au 8 août 2021.
Les Jeux olympiques se tiendront du 23 juillet au 8 août 2021.

Les Jeux olympiques de Tokyo 2020, reportés à l'été 2021 pour cause de pandémie de coronavirus, doivent avoir lieu dans six mois. La date approche et la situation sanitaire ne s'améliore pas au niveau international. Seul le vaccin pourrait permettre à l'événement sportif de se dérouler dans des conditions normales, bien que probablement sans public. Les sportifs participant aux Jeux qui ne seront pas vaccinés devront composer avec des conditions « extrêmement difficiles », a prévenu lundi 25 janvier Denis Masseglia, le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Denis Masseglia, qui s'est entretenu vendredi en visioconférence avec le président du CIO Thomas Bach, a évoqué pour les sportifs non vaccinés « une forme de quarantaine, de quinzaine » une fois sur place au Japon, « où il faudra faire des tests matin et soir ». La question de la vaccination des sportifs pour les JO de Tokyo doit être abordée mercredi lors de la commission exécutive du CIO qui encourage officiellement la vaccination des sportifs, mais ne peut l'imposer.

À LIRE AUSSIJO de Tokyo : la méthode Coué face à la pandémie

Pour Denis Masseglia, « c'est la tenue des Jeux qui est l'enjeu final ». « On n'est pas tout seuls. Pour nos amis japonais, recevoir des athlètes et des personnes accréditées venues du monde entier exige un peu de précaution », a-t-il expliqué lors d'une visioconférence après un congrès du CNOSF, anticipant que les conditions compliquées d'accueil pour [...] Lire la suite