JO de Tokyo : Caeleb Dressel roi du 100 m nage libre, Maxime Grousset au pied du podium

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Américain Caeleb Dressel a remporté jeudi la course reine de la natation aux JO de Tokyo, le 100 m nage libre, en 47 sec 02/100e, devant l'Australien Kyle Chalmers (47.08) et le Russe Kliment Kolesnikov (47.44). Pour ses premiers Jeux, Maxime Grousset, 22 ans et ligne d'eau numéro 8, a pris la quatrième place (47.72), échouant donc à devenir le premier Français médaillé sur l'aller-retour depuis le sacre d'Alain Bernard en 2008.

Caeleb Dressel en lice pour une moisson de médailles 

Sixième sur la distance lors des JO 2016 de Rio, Dressel avait pris dès l'année suivante les commandes de la planète sprint, cumulant treize couronnes mondiales et devenant lors des Mondiaux-2019 de Gwangju le nageur le plus rapide de l'histoire sur 100 m hors combinaison (46.96). Titré dès son premier plongeon dimanche avec le 4x100 m, le Floridien de 24 ans vise encore quatre médailles d'or supplémentaires sur 100 m papillon, 50 m nage libre, 4x100 m quatre nages et 4x100 m quatre nages mixte.

"Je n'étais inquiet de rien. Pendant la course vous ne pouvez pas faire grand chose, arrivera ce qui doit arriver. Donc je m'en tiens à mon plan", a expliqué le champion en zon...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles