JO de Paris 2024: des politiques dénoncent les louanges d’Oudéa-Castéra pour Coca-Cola

JO de Paris 2024: des politiques dénoncent les louanges d’Oudéa-Castéra pour Coca-Cola

Une polémique dont la ministre des Sports se serait bien passée. Ce lundi, Amélie Oudéa-Castéra a publié un message élogieux pour Coca-Cola, l’un des partenaires des Jeux olympiques 2024, sur X (ex-Twitter). L’ancienne joueuse de tennis apparaît en photo en compagnie de Mickaël Vinet, vice-président de Coca-Cola France, et de Claire Revenu, en charge pour l’enseigne du partenariat avec les JO.

"Ils concourent à l’ambition que portent ces Jeux, notamment mettre au point un modèle vertueux de distribution des boissons pendant les Jeux olympiques et paralympiques, réduire au strict minimum l’usage du plastique à usage unique tant pour les spectateurs que pour les athlètes, et faire vivre à tous les Français la ferveur du Relais de la flamme", écrit Amélie Oudéa-Castéra.

"Business first"

Cette prise de position a fait sortir de ses gonds plusieurs personnalités de l’opposition. "Quand une Ministre des sports se transforme en VRP d'une multinationale "productrice" de plastique et d'obésité, ça donne ça", a fustigé David Belliard, l’adjoint écolo d’Anne Hidalgo à la mairie de Paris.

Le député insoumis Aurélien Santoul dénonce lui le "business first" dans cette publication. De son côté, Thomas Dossus s’interroge. "C'est ‘l'écologie à la française’ le partenariat avec le champion du monde de la pollution plastique ?", écrit le sénateur EELV sur X.

Coca-Cola, pire pollueur plastique au monde

Au-delà de cette publicité pour la marque de boissons gazeuses, qui ne colle pas vraiment avec l’esprit Jeux olympiques, les élus mettent également en avant l’autre problématique: selon le collectif Break Free From Plastic, Coca-Cola est l’entreprise la plus polluante en matière de plastique. D’après Greenpeace, la firme américaine est responsable de 15 millions de tonnes d’émissions de CO2 par an à cause de la production de ses bouteilles.

Article original publié sur RMC Sport