Publicité

JO Paris 2024 : Darmanin annonce une prime pour les forces de l’ordre, jusqu’à 1 900 euros

Les policiers revendiquaient plus de reconnaissance lors de la grève du 18 janvier ; le ministère de l’Intérieur les a entendus. Gérald Darmanin a annoncé une prime pour les Jeux olympiques de Paris 2024, rapporte Le Parisien. Les policiers, les gendarmes et les agents de l’administration centrale et des préfectures sont concernés. Dans un courrier qui leur est destiné, le locataire de la place Beauvau écrit que « les moyens nécessaires seront dégagés » pour permettre « la juste rémunération de [leur] engagement ».

Ceux qui « auront limité leur période de congés » pendant la compétition toucheront donc une prime de 1 000 euros. Le montant sera revu à la hausse pour les forces de l’ordre affectées dans un département qui accueille une épreuve olympique, et plus globalement pour tous « les effectifs déplacés en renfort et pour les CRS ». Une somme de 300 euros sera ajoutée pour les policiers et les gendarmes qui assureront la sécurité en Île-de-France, et notamment pour la police aux frontières dans les aéroports. Ils toucheront donc la prime la plus élevée avec 1 900 euros au total.

À lire aussi JO de Paris 2024 : les trains et le métro seront-ils prêts ?

Des engagements sur les congés

Si Gérald Darmanin avait exigé une mobilisation à 100 % entre le 24 juillet et le 11 août, les agents pourront récupérer des jours de congé. Dix jours ouvrés pourront être posés entre le 15 juin et le 15 septembre, en amont ou en aval des JO pour pouvoir se reposer, et « le...


Lire la suite sur LeJDD