JO Paris 2024 : les athlètes russes ne sont "pas les bienvenus", prévient Anne Hidalgo

La maire de Paris a effectué une visite à Kiev lors de laquelle elle a apporté son soutien aux athlètes ukrainiens, n’hésitant pas à déclarer que les sportifs russes ne seraient "pas les bienvenus" aux Jeux olympiques.

Anne Hidalgo a effectué sa quatrième visite en Ukraine depuis le début de la guerre contre la Russie. Alors que les Jeux olympiques approchent à grands pas, du 26 juillet au 11 août prochains, la maire de Paris a déclaré que les athlètes russes et biélorusses n’étaient « pas les bienvenus » à la compétition sportive internationale, indique Le Parisien samedi 30 mars. « Je veux dire aux athlètes russes et aux (athlètes) biélorusses qu’ils ne sont pas les bienvenus à Paris et dire aux athlètes ukrainiens et à l’ensemble du peuple ukrainien que nous les soutenons de façon très active, très forte », a-t-elle fait savoir dans une vidéo diffusée sur YouTube par la chaîne ukrainienne United news.

À lire aussi SONDAGE - La France est-elle prête à accueillir les JO de Paris ?

Les athlètes russes sous bannière neutre

Comme le prévoit le Comité international olympique (CIO), les athlètes russes pourront pourtant participer à la compétition sous bannière neutre. Lors de la cérémonie d’ouverture, ils ne pourront néanmoins pas faire partie du défilé des équipes nationales mais auront « la possibilité de vivre l’événement », précisait le CIO le 19 mars dernier. En réponse, Moscou avait accusé le CIO de « discrimination », jugeant qu’il basculait « dans le racisme et le néonazisme », rappelle Le Parisien.

Lors de sa visite à Kiev, Anne Hidalgo a donc tenu à apporter son soutien aux athlètes ukrainiens. Alors qu’elle rencontrait son homologue ukrainien Vitali Klitschko, une al...

Lire la suite sur LeJDD