JO : les nageurs français du 4x100m en finale, en attendant Manaudou en renfort

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les nageurs français du relais 4x100 m, vice-champions olympiques à Rio, se sont qualifiés ce dimanche pour la finale des Jeux de Tokyo, signant le quatrième chrono des séries, et pourront compter sur le renfort de Florent Manaudou lundi matin. Clément Mignon, Maxime Grousset, Charles Rihoux et Mehdy Metella ont nagé en 3 min 12 sec 35/100e, derrière les Italiens (3:10.29), les Américains qui avaient choisi de ménager leur star Caeleb Dressel (3:11.13), et les Australiens de Kyle Chalmers, dernier relayeur (3:11.89). Manaudou, champion olympique 2012 et vice-champion olympique 2016 du 50 m, qui ambitionne de reconquérir l'or olympique de l'aller simple à Tokyo en fin de semaine prochaine, a lui aussi été préservé pour les séries.

"On a fait le 'taf', on a tous bien nagé. Quatrième (chrono), c'est très bien, on sera parmi ceux qui jouent la médaille", a résumé Grousset, qui vit ses premiers JO à 22 ans et a ressenti "un peu de pression" pour sa toute première course olympique. "Il ne va pas falloir être surpris demain matin (lundi, dans la nuit heure française), ça a joué des tours à certains, on a vu les finales des deux 400 m, tout peut arriver le matin, il va falloir saisir notre chance", a-t-il ajouté.

"On va tout faire pour"

Médaillé d'argent en 2008 à Pékin, en or à Londres en 2012 puis de nouveau en argent à Rio, le 4x100 m messieurs français sort d'une olympiade de transition après avoir réuni une génération de sprinteurs de niveau mondial, qui a amassé 13 médailles en...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles