JO d'hiver 2018 : comment les "maîtres de la glace" préparent les pistes pour les athlètes

Camille Caldini
Les "ice-meisters" ne se contentent pas de tourner en rond sur leur surfaceuse pour lisser les patinoires. Grâce à leur connaissance des propriétés de la glace, ces spécialistes peuvent changer le cours des Jeux olympiques.

Ils sont inconnus du public, mais chéris des patineurs et des lugeurs. Les "maîtres de la glace", ou "ice-meisters", sont les techniciens responsables de la préparation des pistes de glace et ont le pouvoir de peser sur le classement final. Six ice-meisters coréens et 16 internationaux, dont neuf Canadiens, sont réunis pour les Jeux olympiques de Pyeongchang, selon le site officiel de l'équipe olympique canadienne (en anglais). Et leur métier ne consiste pas uniquement à piloter les surfaceuses pour lisser les patinoires, ni à laisser la glace se former comme dans un congélateur.

Thermomètre infrarouge et "eye on the ice"

Pour offrir la meilleure qualité possible, les maîtres de la glace ont besoin de l'eau la plus pure, débarrassée des sels et minéraux. L'eau est donc filtrée, "grâce à un système d'osmose inverse et de déionisation", qui élimine toutes les molécules autres que H2O. "Plus l'eau est pure, plus la couche de glace est dense", explique Tracy Seitz, "ice-meister" des Jeux olympiques de Salt Lake City, en 2002, cité par le Smithsonian magazine (en anglais). Et plus la glace est dense, plus sa surface est lisse.

La pureté de l'eau n'explique pas tout. Pour une patinoire ou une piste de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi