JO 2024: pas de test de nage en eau libre dans la Seine en raison du trop fort débit

Un test de nage en eau libre qui devait se dérouler lundi 10 n'aura pas lieu en raison du fort débit de la Seine, a indiqué la préfecture de la région Île-de-France vendredi. Ce test, qui devait permettre aux nageurs français de se familiariser avec le fleuve avant l'épreuve olympique, a été annulé en raison d'un débit trop fort. Il est actuellement de 349 mètres cubes par seconde, alors qu'il est attendu à 100 mètres cubes pour pouvoir y crawler cet été. Cela serait « dangereux » pour les nageurs, explique la préfecture. Le printemps très pluvieux est en train de compliquer la préparation des JO pour ce qui est de la Seine, théâtre à la fois de la cérémonie d'ouverture et des épreuves de triathlon et de nage en eau libre. Une répétition de la cérémonie d'ouverture, qui devait se tenir fin mai, a en effet été reportée aussi en raison du débit du fleuve et devrait se tenir le 17 juin prochain. L'été dernier, le test de nage en eau libre avait tourné au fiasco puisqu'en raison des fortes pluies la Seine était polluée.


Lire la suite sur RFI