JO 2024: le rêve olympique du défenseur guinéen Rayane Doucouré

Au bout d’une saison historique pour lui et son club du Red Star, auréolée d’un titre en National et d’une montée en Ligue 2, une seule ombre est venue ternir le tableau exceptionnel de l’année 2024 de Rayane Doucouré. Un petit pépin physique qui l’aura empêché de vivre ses premières minutes avec la Guinée. Pas de quoi abattre le jeune défenseur qui savoure son éclosion au niveau professionnel et affiche son ambition d’être aux Jeux Olympiques avec le Syli espoir.

RFI : Rayane Doucouré, premiers matchs en pro, premier but, premier contrat et première convocation avec la Guinée. Comment avez-vous vécu cette saison un peu folle ?

Rayane Doucouré : C’est allé très vite pour moi, plus vite que je n’aurais pu l’imaginer. Dès que j’ai intégré l’équipe première, j’ai senti beaucoup de confiance de la part de tout le groupe, de tout le club. Que ce soit les jeunes, les plus anciens, c’est un groupe incroyable comme je n’en ai jamais eu. Ce n’est pas un hasard si cette année a été pleine de réussite. C’est la juste récompense pour ce groupe incroyable. C’est le premier effectif professionnel que j’intègre vraiment. J’en ai connu d’autres dans mes différents clubs, mais cette fois ça m’a marqué. J’ai été très bien accueilli, j’ai parlé avec tout le monde dès le début. Tout le monde m’a mis à l’aise, ça m’a beaucoup aidé. Surtout le staff : le coach Habib Beye et les adjoints. Je n’oublie pas le président Patrice Haddad et le directeur sportif Reda Hammache, sans qui je n’aurais pas intégré l’équipe et dans un deuxième temps signé mon premier contrat professionnel. Je ne peux que les remercier pour tout ça.

Comment l’avez-vous apprise cette convocation ?


Lire la suite sur RFI