JO 2024 de Paris: le futur village olympique, héritage social pour la Seine-Saint-Denis

Compétition sportive idéalisée par des dizaines de milliers athlètes à travers le monde, les Jeux olympiques sont une organisation complexe aux enjeux économiques et sociétaux colossaux. L'un des traditionnels symboles de l'universalité des Jeux, le village olympique. Sa construction a démarré en 2021.

C'est le plus grand chantier français sur site unique. Il s'étend sur 52 hectares, l'équivalent de 70 terrains de football, sur les bords de Seine. Les bâtiments sortent de terre étage par étage et les 2 800 logements du village olympique prennent forme peu à peu, à cheval sur trois communes de Seine-Saint-Denis.

D'une ancienne friche industrielle va naître un fleuron de la modernité urbaine, pensé pour les Jeux. Le village se veut aussi un modèle de vertu pour l'environnement. Plus de 30 000 tonnes de matériaux issus de la démolition du précédent site sont recyclés pour les nouvelles voiries et les sols. 20% de la consommation d'énergie du quartier sera autoproduite par des panneaux photovoltaïques. Une partie des bâtiments, eux, prennent forme grâce au bois, pour une limitation DE l'empreinte carbone.

Les travaux doivent être achevés en décembre 2023. Le temps des vérifications passé, le Comité d'organisation des Jeux prendra le relais de mars à octobre 2024. Viendra ensuite le temps de la reconversion définitive d'un quartier où un quart des logements du parc immobilier sera dédié à des étudiants et des familles à revenus modestes. Deux nouveaux groupes scolaires, des crèches et des commerces côtoieront hôtels et bureaux reliés par des espaces publics où le végétal et la biodiversité prendront une part importante.


Lire la suite sur RFI