JO-2024 de Paris : les épreuves de tir et de boxe vont changer de sites

© MAGALI COHEN / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

À deux ans des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 , la carte des sites bouge encore. Les épreuves de tir vont quitter la Seine-Saint-Denis qui accueillera en échange les phases de qualifications du tournoi de boxe, tandis que le basket n'a pas encore officiellement trouvé son point de chute.

Le tir part et la boxe arrive dans le département

Après avoir perdu en 2020 la natation, l'une des disciplines majeures des JO, qui n'aura pas lieu à Saint-Denis mais à Nanterre (Hauts-de-Seine), le département le plus pauvre de France à qui a été promis un héritage olympique, voit encore une fois les implantations changer. Si tout va bien, la carte remaniée sera présentée au conseil d'administration du comité d'organisation (Cojo) du 12 juillet. Tout n'est pas encore calé, en particulier l'échange entre le hand et le basket, ce dernier irait à Lille pour les phases de qualifications.

>> LIRE AUSSI - JO 2024 : dix millions de billets disponibles, comment faire pour acquérir des places ?

Mais après des tractations menées depuis plusieurs semaines, le comité d'organisation et le département de Seine-Saint-Denis ont officialisé mardi de premiers changements : le tir part et la boxe arrive dans le département. Si leurs atterrissages respectifs ne sont pas encore validés, c'est la ville de Châteauroux (Indre) qui tient la corde pour le tir et celle de Villepinte (Seine-Saint-Denis) pour la boxe, les finales de boxe restant à Roland-Garros .

La boxe, l'ADN du 93

Selon le prés...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles