Publicité

JO-2024: Macron a décidé de renoncer au déplacement des bouquinistes des quais de Seine

Coup de théâtre ! Après des mois de polémiques, Emmanuel Macron a finalement décidé de renoncer au déplacement des bouquinistes des quais de Seine à Paris à cause de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, pour le plus grand bonheur des intéressés.

"Constatant qu'aucune solution consensuelle et rassurante n'a pu être identifiée avec ces acteurs", le chef de l'Etat "a demandé au ministre de l'Intérieur et au préfet de police de Paris que l'ensemble des bouquinistes soient préservés, et qu'aucun d'entre eux ne soit contraint d'être déplacé", a fait savoir mardi l'Elysée.

Selon son entourage, le chef de l'Etat leur manifeste ainsi "son attention considérant qu'il s'agit d'un patrimoine vivant de la capitale".

"On est tous très heureux et on remercie le président, qui a compris que nous étions l'âme de Paris", s'est réjoui le président de l'Association culturelle des bouquinistes de Paris, Jérôme Callais, joint par l'AFP.

Emmanuel Macron "a demandé à ce que le dispositif de sécurité soit adapté en conséquence, les espaces concernés sur les quais hauts n'étant dès lors plus susceptibles d'accueillir du public pendant la cérémonie" d'ouverture des JO, le 26 juillet sur la Seine, selon l'Elysée.

Cette décision à venir avait déjà été prise en compte dans la jauge de la cérémonie, revue à la baisse fin janvier à environ 300.000 spectateurs, a assuré une source proche du dossier.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin "reviendra sur l'ensemble du dispositif de sécurisation de la cérémonie d'ouverture à la fin mars, une fois achevé l'ensemble des concertations avec les élus locaux et parties prenantes", a précisé cette source.

"On va tous dormir normalement après sept mois de cauchemar", s'est-il félicité.


Lire la suite sur RFI