JO 2024 : la Cour des comptes pointe des risques sur les transports et la sécurité

Elle recommande de « finaliser avant la fin du premier semestre 2023 le plan global de sécurité des Jeux ». (Photo d'illustration).  - Credit:RICCARDO MILANI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Elle recommande de « finaliser avant la fin du premier semestre 2023 le plan global de sécurité des Jeux ». (Photo d'illustration). - Credit:RICCARDO MILANI / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

La Cour des comptes pointe la sécurité et les transports comme « risques à circonscrire » pour les JO de Paris et presse aussi le comité d'organisation des JO (CoJo) d'accélérer la signature de certains contrats, dans un rapport que l'AFP a obtenu lundi avant sa publication. Ce rapport, commandé de longue date, qui balaie tous les sujets, doit être présenté mardi à l'Assemblée et au Sénat et publié mercredi. Daté de janvier 2023, il ne prend néanmoins pas en compte la dernière révision budgétaire du CoJo de décembre 2022. Un autre rapport est prévu au premier semestre 2023.

« Les enjeux relatifs à la sécurité et aux transports restent des défis à relever et doivent faire l'objet d'une vigilance particulière des pouvoirs publics et du comité d'organisation », relève la cour. Sur la sécurité, la Cour des comptes recommande de « planifier l'emploi des forces de sécurité intérieure en veillant à l'équilibre entre la couverture des besoins pour les Jeux et de ceux de la sécurité sur l'ensemble du territoire national ». Elle préconise de « stabiliser les besoins de sécurité privée et d'établir les mesures alternatives pour pallier ses probables carences », car le besoin d'agents en sécurité privée, plus de 20 000 a minima, risque fort de ne pas être satisfait. Elle recommande de « finaliser avant la fin du premier semestre 2023 le plan global de sécurité des Jeux ».

Des retards

S'agissant des transports en Île-de-France, « certains projets présentent à ce stade de [...] Lire la suite