JO 2021 de Tokyo : qui est la judoka Clarisse Agbegnenou, médaillée d'or ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Enfin ! Cinq ans après sa défaite en finale aux Jeux olympiques de Rio, Clarisse Agbegnenou tient sa revanche. Ce mardi 27 juillet, la judoka française a affronté Tina Trstenjak lors de la finale féminine de judo, dans la catégorie des moins de 63 kilos. Déterminée à l’emporter et à décrocher enfin le titre olympique qui manquait à son impressionnant palmarès, la sportive a réussi à dominer son adversaire. « J'ai enfin cette médaille. J'étais en mission pour aller chercher cette médaille d'or. Ça n'a pas été simple. Je n'ai pas les mots », a-t-elle confié, en larmes, juste après sa victoire. Porte-drapeau de la délégation française aux Jeux olympiques de Tokyo, Clarisse Agbegnenou concentrait bien des espoirs de médaille d’or. A 28 ans, la jeune femme a remporté quatre titres de championne du monde et cinq titres européens. Considérée, ni plus ni moins, comme le pendant féminin de Teddy Riner, la judoka a commencé la discipline à neuf ans dans un club d’Asnières, avant de partir pour le pôle France d’Orléans et d’intégrer l’Institut national du sport (INSEP), où un incident avait failli mettre un frein à sa jeune carrière.

En 2013, la judoka Anne-Fatoumata M’Bairo a été agressée dans sa chambre à l’INSEP par plusieurs jeunes sportifs, dont Clarisse Agbegnenou. La victime était accusée d’avoir propagé des rumeurs et insulté d’autres pensionnaires de l’institut, qui auraient agi en représailles. Seule à être passée au tribunal pour cette affaire, Clarisse Agbegnenou avait reconnu (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Leïla Kaddour attaquée pour la couverture de l'accident de Massy : sa réponse cinglante
Sharleen Spiteri en deuil : la chanteuse du groupe Texas a perdu sa mère
VIDEO Emmanuel Macron enseveli sous les colliers à son arrivée aux Îles Tuamotu : la détresse du président amuse les internautes
JO de Tokyo 2021 : la disqualification de la judoka Sarah-Léonie Cysique fait polémique
JO de Tokyo 2021 : qui est Momiji Nishiya, la première médaillée olympique dans l’histoire du skateboard ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles