JO 2021 : décision pour le public en juin, tests quotidiens pour les sportifs

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo 2020, qui sont repoussés à l'été 2021, ont repoussé à juin leur décision sur la présence ou non de spectateurs locaux. Ils ont également annoncé que tous les sportifs participant à la compétition devront être testés quotidiennement. Un symbole supplémentaire de l'incertitude qui continue d'accompagner la préparation des JO (23 juillet - 8 août) en pleine pandémie de Covid-19.

Une situation sanitaire qui ne s'arrange pas au Japon

Le public venant de l'étranger est d'ores et déjà interdit à cause de la pandémie. Et Tokyo et trois autres départements japonais sont depuis dimanche 25 avril placés sous un troisième état d'urgence face à l'augmentation des cas de Covid-19, qui impose que les manifestations sportives se déroulent à huis clos.

Jusque-là, divers événement comme des matchs de baseball ou de football et un tournoi de patinage artistique se sont cependant tenus devant un public masqué et s'abstenant d'acclamer les athlètes. Si des spectateurs étaient autorisés à assister aux JO, des règles similaires seront mises en place, ont déjà annoncé les organisateurs, donnant à Tokyo 2020 une atmosphère à des lieues des habituelles célébrations olympiques. Une décision sur le public local était attendue ce mois-ci, après celle sans précédent d'interdire les fans venus de l'étranger, prise en mars.

Le Japon, relativement moins touché par le coronavirus que beaucoup d'autres pays, avec quelque 10.000 décès officiellement recensés (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi