JO-2020 - Escrime: les fleurettistes français champions olympiques, 5e médaille d'or à Tokyo pour les Bleus

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les fleurettistes français ont remporté le titre olympique face aux Russes concourant sous pavillon neutre (45-28), dimanche à Chiba, et donné aux Bleus leur cinquième médaille d'or à Tokyo.

Les Français, finalistes à Rio contre les Russes, ont gagné leur premier titre masculin au fleuret depuis Sydney-2000. Il s'agit de la 21e médaille française à Tokyo.

En finale, Enzo Lefort, champion du monde 2019, et Erwann le Pechoux, tous deux médaillés d'argent à Rio-2016, ainsi que Julien Mertine, n'ont pas eu beaucoup de mal pour dominer (45-28) les frères jumeaux Anton et Kirill Borodachev (21 ans), jusqu'alors seulement titrés chez les juniors, épaulés par Timur Safin, qui faisait déjà partie de l'équipe russe championne olympique à Rio.

Sans vraiment trembler, malgré quelques relais plus laborieux, les Bleus, qui avaient perdu à Rio après avoir dominé une bonne partie du match, ont pris leur revanche.

Avec cinq médailles, dont deux titres (les garçons au fleuret et Romain Cannone à l'épée), l'escrime française à Tokyo fait mieux qu'à Rio-2016 (3 médailles, dont un titre).

Manon Brunet a remporté le bronze au sabre lundi, les fleurettistes Ysaora Thibus, Pauline Ranvier, Astrid Guyart et Anita Blaze ont rapporté l'argent de Tokyo, jeudi, de même que les sabreuses Manon Brunet, Cécilia Berder, Sara Balzer et Charlotte Lembach, samedi.

lrb/fbx

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles