JO 2018 – Alexis Pinturault décroche le bronze en géant, Hirscher en patron


SKI ALPIN – Bien placé après la première manche, Alexis Pinturault a assuré le podium, offrant à la France sa huitième médaille. Quelques jours après son titre en combiné, Marcel Hirscher s’offre le doublé.

Et de huit médailles pour la France ! (Crédit Getty)

Après la déception d’un samedi vierge de toute médaille, la délégation française peut sourire ce dimanche. Après s’être paré d’argent mardi sur le combiné, Alexis Pinturault retrouve le podium. Le Français récolte le bronze sur le slalom géant, et offre une huitième médaille aux Tricolores.


Deuxième à l’issue de la première manche, le leader de l’équipe de France de ski alpin a certes été en retrait lors de la seconde épreuve. Il n’a signé que le 12e temps du deuxième run. Mais le skieur de Courchevel a assuré l’essentiel en s’offrant une médaille. Comme à Sotchi, Alexis Pinturault prend le bronze de la discipline. “J’ai adoré l’agressivité d’Alexis dans le ski lors de la 1ère partie du géant, estime Edgar Grospiron. Alexis en géant était fier et très satisfait d’avoir réalisé cette performance à l’arrivée. Et il peut.


Déception pour les autres Français

En revanche, les trois autres Français en lice peuvent nourrir des regrets. Très bien placés après la première manche, Mathieu Faivre, Thomas Fanara et Victor Muffat-Jeandet ont craqué en seconde manche. Ils ont tout de même fini dans le top 10, s’adjugeant respectivement les 5e, 6e et 7e places.

Hirscher intouchable, Kristoffersen énorme

Comme bien souvent en géant ces dernières années, Marcel Hirscher a semblé sur une autre planète. Meilleur temps de la première manche, l’Autrichien a débuté son deuxième passage avec un boulevard d’avance (plus d’une seconde). Sans craquer – il ne sait pas ce que c’est -, Hirscher a déroulé pour s’adjuger un nouveau titre olympique, quelques jours après celui obtenu en combiné. “Hirscher est stratosphérique, il a un truc dans les pieds qui est magique. Il a des qualités athlétiques évidemment, mais c‘est surtout son équilibre qui est impressionnant. Il arrive à prendre des risques sans faire de faute, à exploiter le terrain“, confie, sous le charme, notre consultant.

Henrik Kristoffersen complète le podium, avec une médaille d’argent inespérée. En effet, le Norvégien a manqué sa première manche. Seulement dixième avant le départ de la seconde manche, Henrik Kristoffersen a réalisé un deuxième run exceptionnel, pour finalement prendre la deuxième place sur le podium.