JO 2016: Les soupçons de corruption sont de plus en plus lourds sur Rio

JEUX OLYMPIQUES - De nombreux mails et versements d'argent ont été découverts ces derniers mois...

JEUX OLYMPIQUES - De nombreux mails et versements d'argent ont été découverts ces derniers mois...

Le 2 octobre 2009, Rio devenait la première ville d'Amérique du sud désignée hôte des JO d'été. Mais combien a coûté la victoire et le vote des membres du CIO ? Huit ans après, les flux d'argent et les courriels sont remontés à la surface, et il ne reste que

de lourds soupçons de corruption.

Longtemps dans l'ombre, Papa Massata Diack est devenu un personnage incontournable des affaires qui secouent le sport depuis deux ans. Figure centrale du scandale de corruption à la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), sur fond de coureurs russes dopés, le Sénégalais (52 ans) est aussi dans le viseur des justices française et brésilienne qui enquêtent sur l'attribution des jeux à la cité carioca.

Capture d'écran de l'avis de recherche sur Papa Massata Diack - Capture d'écran Interpol

Avec une question: l'ancien consultant marketing de l'IAAF a-t-il usé de l'influence de son père, Lamine Diack, président de cette fédération et membre du Comité international olympique (CIO), pour s'enrichir ? L'opération anticorruption «Unfair play» conduite début septembre au Brésil, et les courriels saisis par les enquêteurs, dont l'AFP a eu connaissance, ont considérablement alourdi les soupçons.

Depuis plusieurs mois, la justice française, compétente parce que des fonds ont pu être blanchis sur son territoire, disposait d'indices. D'une part, les magistrats du parquet national financier (PNF) ont entendu aux Etats-Unis, en juin 2016, un ancien membre du Comité olympique brésilien (COB), Eric Walther Maleson.

>> A lire aussi: Le comité olympique brésilien suspendu à cause d'une affaire d'achat de voix de la part de son présidentCe dernier avait mis en cause le président du COB et patron du comité d'organisation des Jeux de Rio, Carlos Nuzman, en confiant avoir appris que des pots-de-vin (...) Lire la suite sur 20minutes
JO 2016: Les soupçons de corruption? «Il n'y a aucune responsabilité collective du CIO», balaye Bach
Brésil: Nouvelles révélations de corruption autour du Mondial 2014 et des JO 2016
Corruption: Le Brésil a-t-il acheté des voix du CIO pour obtenir les Jeux ?
JO 2016: Le comité olympique brésilien suspendu à cause d'une affaire d'achat de voix de la part de son président

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages