Jimmy Liao et Timothée de Fombelle, prix Sorcières 2021

Par Sophie Pujas
·1 min de lecture

« Au moment où je dessinais cette histoire, ma fille grandissait et commençait à avoir son monde à elle. Quand je la regardais, je sentais la distance se créer doucement entre nous. Ça m'a donné encore plus envie de retrouver l'intimité perdue? », a raconté l'auteur-illustrateur chinois Jimmy Liao pour évoquer la genèse de Nuit étoilée, qui vient de recevoir le prix Sorcières, dans la catégorie « Carrément beau maxi ». Organisé par l'Association des librairies spécialisées pour la jeunesse (ASLJ) et par l'Association des bibliothécaires de France (ABF), le prix a récompensé en tout six lauréats, dont Timothée de Fombelle pour Alma.

« Carrément beau », en effet, Nuit étoilée,album dédié « aux enfants qui n'arrivent pas à communiquer avec le monde », est une sublime immersion dans le quotidien d'une jeune solitaire qui va bientôt rencontrer un ami. Le silence pesant qui règne chez elle, le deuil, la dureté du monde scolaire, mais aussi les rêveries qui transfigurent la difficulté d'être : Jimmy Liao raconte tout cela en autant de scènes à la gouache d'une grande poésie. S'il parle de la noirceur du monde, il en célèbre surtout la beauté. Son imaginaire puise à l'univers de nombreux peintres, dont bien sûr la Nuit étoilée de Van Gogh, à laquelle il rend un hommage délicat. Avec lui, la mélancolie est un monde à explorer, un territoire riche de mystères fertiles. Bonne nouvelle : les éditions Hong-Fei viennent de faire publier un nouvel album de cet auteur aux [...] Lire la suite