Jimmie Åkesson, le nationaliste qui a banalisé l'extrême droite suédoise

Avec 176 sièges, dont 73 pour le parti d'extrême droite des Démocrates de Suède (SD), le bloc de droite formé de quatre partis devance de très peu celui de gauche (173 sièges), selon un comptage quasi final de l'autorité électorale portant sur 99,9% des bureaux de vote.