Jim Carrey n'est pas que comédien, il est aussi... peintre

ES

"Ce que vous faites dans votre vie vous choisit. Vous pouvez choisir de ne pas le faire, choisir la sécurité, mais votre vocation vous choisit." Telles sont les paroles qui ouvrent le documentaire Jim Carrey : I Needed Color. Durant six minutes, cette étonnante vidéo mise en ligne il y a quelques semaines nous montre une nouvelle facette du comédien. 

Loin de l'image extravertie et déjantée qu'on peut avoir de lui, la star de The Mask se confie sur son autre passion, la peinture : "Quand j'étais enfant, je passais la moitié de mon temps dans le salon à faire le show pour les gens, et l'autre moitié dans ma chambre, seul, à lire de la poésie et à dessiner. Je n'étais pas le genre de gamin qu'on punissait en l'envoyant dans sa chambre car cette pièce était un paradis."

S'il dessine depuis toujours, il avoue s'être sérieusement mis à la peinture il y a six ans, suite à une rupture amoureuse : "Je pense que peindre me libère de l'avenir, du passé, des regrets, de l'inquiétude."

Après Kick-Ass 2 en 2013 et Dumb & Dumber De en 2014, Jim Carrey s'est fait rare sur les écrans. True Crimes et The Bad Batch, ses derniers films, sont toujours inédits en France.

Découvrir en intégralité Jim Carrey : I Needed Color :

Jim Carrey: I Needed Color from SGG on Vimeo.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages