JFK : la dernière survivante de la fratrie est morte à 92 ans

Elle était la première femme Kennedy de sa génération à endosser un rôle politique majeur. Jean Kennedy Smith, diplomate américaine est morte, ce mercredi 17 juin, à son domicile de New York à l'âge de 92 ans. Sa fille Kym a confirmé son décès au New York Times. "Elle a vécu une vie formidable", a-t-elle confié. Jean Kennedy Smith était la soeur de John Fitzgerald Kennedy, et la dernière survivante des huit enfants de Joseph Patrick Kennedy et Rose Fitzgerald. Les Kennedy ont toujours été un clan hors du commun, soudé et touché par "la malédiction" comme par le succès. La famille, marquée par la tragédie, a représenté pendant près de 50 ans une Amérique prospère et riche. Mais la tribu a rapidement été confrontée à la mort. Les assassinats de JFK en 1963 ou encore de Bob Kennedy en 1968, ont bouleversé le monde politique.

Au cours de sa vie, Jean Kennedy Smith a eu un rôle majeur après de ses frères. Dans les années 60, elle a participé aux activités de ces derniers. Elle s'investira par exemple dans leurs campagnes comme son mari, Stephen Edward Smith, homme d'affaires, qu'elle épousa en 1956. Il a été le directeur de campagne de John F. Kennedy en 1960 et celui de Robert Kennedy en 1968. Avec son époux, ils ont eu quatre enfants.

Nommée ambassadrice des Etats-Unis en Irlande

A partir des années 70, elle s'est investie dans des projets associatifs. Elle a créé en 1974, le Very Special Art Committee, une organisation qui promeut les talents artistiques des enfants handicapés. En

Retrouvez cet article sur GALA

Patrick Sébastien préparé à sa mort : "Je suis plus près de la sortie que de l’entrée"
Amel Bent, son mari escroc par amour : ses confidences troublantes
Vanessa Paradis : le joli clin d’œil de Benjamin Biolay
Sarah Abitbol : son message pour les victimes d’amnésie traumatique
Claude (Koh Lanta) chauffeur de maître : son métier l’a mis à l’abri du besoin