Jeux vidéo: PES disparaît et devient eFootball

·2 min de lecture

JEUX VIDÉO - La fin d’une époque : le jeu de football “Pro Evolution Soccer”, plus communément appelé PES, ne reviendra pas cet automne pour une édition “PES 2022”. Konami, le studio à l’origine de la célèbre franchise, l’a annoncé ce mercredi 21 juillet.

Mais le développeur japonais de jeux vidéo n’est pas pour autant resté les bras croisés : PES sera remplacé par un nouveau venu, eFootball. Un jeu dont Neymar sera l’ambassadeur, et qui sera disponible en partie gratuitement, avec neuf équipes jouables au départ sans payer.

Mais pour avoir accès aux autres ainsi qu’à certains modes de jeu, il faudra mettre la main à la poche. De plus, le jeu ne sortira plus chaque année comme c’était le cas avec son prédécesseur. Une simple mise à jour annuelle sera nécessaire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il est encore trop tôt pour savoir si cette renaissance du jeu de football chez Konami rencontrera son public. Mais en attendant, il est certain que PES, jeu légendaire qui aura marqué plusieurs générations, va beaucoup manquer aux fans de football malgré des dernières saisons compliquées. Sur Twitter, les réactions sont unanimes.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Auparavant roi des jeux de football au début des années 2000, PES a petit à petit perdu de sa superbe au profit de FIFA, la franchise d’EA Sports, jusqu’à se faire distancer sur cette dernière décennie. Pour le second cité, qui n’avait déjà plus beaucoup de concurrence, la voie semble royale pour asseoir encore un peu plus sa domination sur le terrain des jeux de football. À moins qu’eFootball ne vienne bouleverser l’ordre établi dans quelques mois.

À voir également sur Le HuffPost: Le plus grand ennemi des joueurs de Mario Kart Home... leur chat

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles