Les jeux sexuels d'un couple tournent mal et font deux orphelins

·1 min de lecture

En juillet dernier, Warren et Claire se réservent une nuit à l'hôtel, au nord du Pays de Galles. Lui a 52 ans, elle en a 38 et est la maman de deux adorables enfants. Ce qui les rapproche ? Leur goût pour les jeux sexuels, et particulièrement pour le bondage. Cette pratique sadomasochiste consiste à attacher l'un des deux partenaires, qui s'abandonne alors totalement à l'autre. Et c'est Claire, ce soir-là, qui prend le rôle de "dominée", laissant alors le droit à Warren de lui nouer les mains. Mais ce petit jeu purement sexuel n'avait pas vocation à être aussi dramatique...

La mère de famille attentionnée meurt étouffée

Boissons alcoolisées et drogues font partie de la soirée ce jour-là. Mais après avoir consommé ce dangereux cocktail, Warren s'endort. Claire, elle, est toujours attachée avec, visiblement, la bouche et le nez couverts. La jeune femme suffoque, et finit par décéder. Lorsqu'il se réveille, le quinquagénaire retrouve le corps sans vie de sa compagne et prend peur. Comme le souligne Sud Info, Warren prend la fuite. Les forces de l'ordre sont alertées, quelques heures plus tard, par le personnel de l'hôtel.

Woman killed in bondage game gone wrong was a 'loving and caring mother' https://t.co/9eab8HM8FY pic.twitter.com/Do0ZnmY6NN

— The Mirror (@DailyMirror) May 5, 2021

Mercredi 5 mai, Warren a été déclaré coupable d'homicide involontaire par négligence sur la mère des deux enfants. Il écope de six ans de prison. "Il s'agit de la mort (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TEMOIGNAGE. "Après 7 ans de 'combat' pour avoir ma fille, je partage mon expérience de PMA dans une BD"
Un frère et sa sœur retrouvés morts de faim et de soif dans le Pas-de-Calais
Le geste fou du père d'une adolescente harcelée dans la rue
TEMOIGNAGE. "Après un cancer de l'utérus, j'ai fait un spectacle pour alerter sur le danger des papillomavirus"
Cette pratique indigne qui perdure pour les enfants placés en famille d'accueil