Jeux paralympiques de Paris 2024 : «Une vitrine pour démocratiser le handisport», selon Marie-Amélie Le Fur

À 670 jours du début des Jeux paralympiques de Paris 2024 (28 août au 8 septembre 2023), le monde handisport s'organise pour faire de cet événement une vitrine. Marie-Amélie Le Fur, à la tête du Comité paralympique du sport français , œuvre pour développer ce secteur sportif .

Chargée d'accompagner les athlètes et de leur offrir les meilleures conditions pour les Jeux paralympiques, Marie-Amélie Le Fur a affirmé, au micro des Décideurs du Sport, vouloir "dynamiser l'éco-système handisport français" afin de "rendre accessible sport à davantage de personnes en situation de handicap."

>> LIRE AUSSIJeux olympiques 2024 : ce qu'il faut retenir des annonces de Gérald Darmanin au Sénat

Une commission des athlètes à venir

"Le maillage territorial est pour nous le point clé pour que le handisport puisse se développer", a affirmé l'ancienne athlète, neuf fois médaillée aux Jeux.

À travers ces Jeux de Paris 2024, Marie-Amélie Le Fur entend "mettre en valeur les athlètes et les disciplines", parfois trop méconnus du grand public. Dernière manifestation en date, la journée paralympique, le 8 octobre 2022 place de la Bastille, a été "une grande réussite".

"Les Parisiens ont découvert notre quotidien", s'est réjoui la présidente du Comité paralympique du sport français.

Et pour renforcer cet élan de visibilité, "une commission des athlètes va être mise en place" pour que les athlètes puissent se coordonner et mettre leurs disciplines sur le devant de la scène.

>> LIRE ÉGALEMEN...


Lire la suite sur Europe1