Jeux paralympiques, Ligue 1, F1 : ce qu’il faut retenir du week-end sportif

·1 min de lecture

L?ÉVÉNEMENT. Des médailles en pagaille

La moisson de médailles a été bonne pour la délégation française aux Jeux paralympiques de Tokyo. Samedi, les Français ont glané neuf nouvelles médailles, dont un titre, avant de remporter dimanche l?argent et six médailles de bronze. D?abord, Alexis Hanquinquant (35 ans) a décroché le premier sacre de la France en triathlon dans l?ère des Olympiades ? valides et para-athlètes confondus ? après avoir terrassé la concurrence en remportant l?épreuve avec plus de trois minutes d?avance. Dans la même discipline, Annouck Curzillat (29 ans) est allée chercher le bronze avec sa guide Céline Bousrez en PTVI1 (déficients visuels).

À LIRE AUSSIJeux paralympiques : Alexis Hanquinquant en or, pluie de médailles françaises

Mais la grande réussite du week-end demeure le succès des pongistes tricolores. Si Léa Ferney (17 ans) a décroché l?argent, Thu Kamkasomphou (52 ans), Lucas Créange (28 ans), Anne Barnéoud (37 ans) et Maxime Thomas (37 ans) ont chacun obtenu le bronze. Sur la piste du vélodrome d?Izu, l?équipe de France cycliste s?est une nouvelle fois illustrée en obtenant une médaille de bronze lors de l?épreuve du kilomètre B. Enfin, en saut en longueur, Marie-Amélie Le Fur (32 ans) a remporté l?argent ? sa neuvième médaille paralympique.

Dimanche, le pongiste Matéo Bohéas (24 ans) a décroché l?argent ,après s?être incliné (3-0) face au numéro un mondial, le Polonais Patryk Chojnowski. Une médaille à laquelle s?ajoutent [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles