Jeux paralympiques: un guide demande sa sprinteuse en mariage

·1 min de lecture

JEUX PARALYMPIQUES - C’est la belle image du jour. Lors des séries du 200 mètres T11 (déficience visuelle quasi totale) des Jeux paralympiques de Tokyo ce jeudi 2 septembre, le guide capverdien Manuel Antonio Vaz da Veiga a demandé sa partenaire malvoyante Keula Nidreia Pereira Semedo en mariage juste après la course.

Dans une séquence que vous pouvez visionner ci-dessous, on y voit l’homme s’agenouiller face à son athlète et compagne. Un moment touchant que rien ne semblait pouvoir gâcher, pas même la dernière place du duo lors de l’épreuve.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Très émue, la sprinteuse a dit oui. Sans le public (absent à cause du contexte sanitaire), mais sous les applaudissements nourris de son staff et des autres participants restés sur la piste pour l’occasion.

Cette scène en rappelle une autre puisqu’il y a quelques semaines lors des JO de Tokyo, le coach et compagnon de l’escrimeuse argentine María Belén Pérez Maurice lui avait fait sa demande en direct lors d’une interview.

Alors qu’elle se tenait face à la caméra, celui-ci, dans le fond, tenait entre ses mains une feuille blanche sur laquelle il avait écrit sa demande en mariage. “Regardez derrière vous”, lui avait alors indiqué le présentateur. En se retournant brièvement, elle avait aperçu le mot et poussé un cri de joie avant de hocher la tête en signe d’approbation.

À voir également sur Le HuffPost: Jeux Paralympiques 2021: Cette athlète afghane appelle à l’aide pour participer à la compétition

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles