Jeux paralympiques : deux premières médailles pour la France

·1 min de lecture
En 400 mètres nage libre, Ugo Didier (catégorie S9) a décroché la première médaille d'argent de l'équipe de France.
En 400 mètres nage libre, Ugo Didier (catégorie S9) a décroché la première médaille d'argent de l'équipe de France.

Une médaille de bronze suivie d?une médaille d?argent. Ce mercredi 25 août 2021, le nageur Ugo Didier et la cycliste Marie Patouillet ont offert ses deux premières médailles à l?équipe de France lors du premier jour des Jeux paralympiques à Tokyo. Plus que 33 : sur l?objectif affiché de 35 médailles rapportées du Japon, l?équipe de France paralympique a réalisé deux premiers pas. En 400 mètres nage libre, Ugo Didier (catégorie S9) a décroché la première médaille d?argent de l?équipe de France : « La fierté et l?accomplissement de cinq années de travail », savoure l?étudiant de 19 ans en école d?ingénieurs. Ugo Didier échoue à 1 s 08 de l?Australien William Martin, l?un des dix « Aussie » médaillés mercredi qui permettent à l?île-continent de dominer le tableau des médailles. Dont la première championne paralympique de ces Jeux, la cycliste Paige Greco en poursuite individuelle (catégorie C1-C3). Ugo Didier, né avec les pieds bots et les membres inférieurs atrophiés, n?a pas pu rattraper le vainqueur, parti tôt dans la course : « J?étais carbonisé dans le dernier 100 mètres. »

À LIRE AUSSI Covid : entre Jeux olympiques et paralympiques, flambée épidémique au Japon

Pour mes premiers Jeux, première épreuve et première médaille.Marie Patouilllet

Avant lui, au vélodrome d?Izu, Marie Patouillet avait ouvert le compteur de l?équipe de France en remportant la médaille de bronze sur piste en poursuite individuelle (catégorie C5). « Je ne réalise pas trop. Pour mes pre [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles