Jeux paralympiques : Alexandre Léauté décroche la première médaille d'or française

·1 min de lecture

Alexandre Léauté, 20 ans, a remporté l'or jeudi en poursuite individuelle.

Le cycliste Alexandre Léauté a apporté jeudi sa première médaille d'or à l'équipe de France aux Jeux paralympiques de Tokyo en remportant la poursuite individuelle (catégorie C2).

Le pistard de 20 ans s'est imposé en finale face à l'Australien Darren Hicks. Il a au passage signé un nouveau record du monde dans sa catégorie et donc offert une troisième médaille à la France, provisoirement dixième au tableau des médailles.

"C'est grâce à tous les encouragements (à distance) si j'ai pu me surpasser aujourd’hui"

"Au bout de 1.500 mètres, ce n'était qu'au mental. C'est grâce à tous les encouragements (à distance) si j'ai pu me surpasser aujourd’hui", a réagi Alexandre Léauté, qui participe pour la première fois aux Jeux. Le Breton, né avec une hémiplégie droite, collectionne à 20 ans déjà cinq titres mondiaux. Il peut doubler la mise aux Jeux paralympiques dès demain dans le kilomètre, dont il est champion du monde en titre.

"Je me sentais confiant mais on n'est jamais sûr. J'avais un très gros adversaire en face (champion du monde en 2019)", a analysé à l'issue de sa course Léauté, qui a bénéficié de la disqualification du Belge Ewoud Vromant, auteur d'un meilleur temps que lui en qualification. "Malheureusement, il a été déclassé, c'est un très grand athlète, un très grand champion. Parfois, ça sourit à des athlètes et pas à d'autres. Aujourd'hui, ça m'a souri à moi", a commenté l'étudiant.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles